Les chroniques d'Evenusia

29 juillet 2017

Bonnes vacances à tous !

vacances

 

Le blog sera en pause pendant 1 mois les amis ! Toute l'équipe va prendre un peu de repos bien mérité et reviendra en pleine forme à la rentrée. 

Comme je pars aux USA cet été, ceux qui souhaitent suivre mes péripéties et partager un peu mon voyage peuvent me suivre sur Instagram. J'espère que vous serez nombreux à me retrouver ! 

En attendant de nous retrouver pour de nouvelles chroniques, n'hésistez pas à vous balader sur le blog et lire et relire nos avis en pasant par les onglets situés sous la bannière de la page d'accueil et classés par catégories. 

Pour les fans de Cinquante Nuances, je vous rappelle que vous pouvez toujours visionner les bandes annonces, photos du tournge du film à venir en cliquant également sous la bannière dans l'onglet Cinquante Nuances Plus Claires

Je me répète mais je ne vous remercierai jamais assez ceux qui passent par les liens Amazon du blog pour faire tous vos achats sur cette plateforme dont je suis partenaire, ce qui permet de financer les concours et les envois des gains. 

Voilou les amis, vous allez me manquer n'en doutez pas ! Mais ce sera pour mieux vous retrouver. 

Bisous bisous bisous xoxoxoxoxoxoxoxo

 

 

Posté par evenusia à 19:28 - Commentaires [23] - Permalien [#]


27 juillet 2017

C'est quoi être un bon élève ? de Laurence Salaün, Emmanuelle Cueff, Gilles Rapaport

20170721_200030

Sortie le 1er juin 2017

Présentation de l'éditeur : chez Seuil Jeunesse

L'élève idéal, c'est celui qui répond juste aux questions de la maîtresse, qui a de très bonnes notes et un air très appliqué, parce que l'école, attention, c'est du sérieux ! Mais est-ce qu'il existe vraiment, cet élève-là ? Dans ce nouvel album à la plume ironique et au trait ravageur, le tandem Salaün-Rapaport nous emmène à la rencontre du bon élève, le vrai: celui qui se lève le matin avec la banane et l'envie d'aller faire pipi ; qui bouillonne d'énergie et ne se lave pas toujours entre les doigts de pieds ; qui est digne, combatif, qui sait dompter sa peur ; qui aime rire de lui même s'il rit parfois des autres ; qui connaît ses défauts et aussi ses qualités ; qui est curieux du monde entier et pour qui chaque journée est une grande aventure.
L'avis d'Izabulle:
Nous voici en pleine caricature de ce que devrait-être un bon élève. Parfois certains messages subtiles nous sont transmis sur notamment, le droit à la différence et la persévérance, mais surtout, ce livre est bourré d'humour.
Si ma fille de 9 ans et moi-même avons pu comprendre toutes (enfin presque) les subtilités humoristiques des auteurs, mon fils de 5 ans lui, fut complètement largué...
L'éditeur recommande ce livre pour des enfants à partir de 6 ans, mais je pense que certains traits d'humour au second degré ou l'emploi d'un lexique très soutenu tournant en dérision les personnages, ne peuvent-être compris par des enfants de moins de 10 ans.
Heureusement, certaines valeurs sûres ont pu ravir tout le monde, notamment quand il est conseillé de lever le doigt au bon moment pour éviter de le fourrer dans le nez de l'enseignant ou quand il est indiqué de croire en ses rêves même si ce dernier est d'être Maitre Gims !

20170721_230014

En bref, un livre jeunesse original et décalé, mais qui je pense ne s'adresse pas à tous les enfants.

Posté par evenusia à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2017

Pourvu que la nuit s’achève de Nadia Hashimi

pourvu que la nuit s'achève

Sortie VF le 7 juillet 2017 

Présentation de l’éditeur :chez Milady

"J'avais imaginé un million de morts pour mon mari : il aurait pu mourir frappé par la foudre en se rendant quelque part où il n'aurait pas dû aller. Ça aurait été tellement plus simple pour tout le monde : un éclair tombé du ciel. Une fin douloureuse mais brève. Non, je n'avais jamais imaginé la mort de mon mari telle qu'elle s'est produite, mais que doit faire une épouse ? Les orages ne sont jamais là quand on a besoin d'eux."

Lorsque Zeba est retrouvée devant chez elle, le cadavre de son mari gisant à ses pieds, il paraît évident aux yeux de tous qu'elle l'a tué. Depuis son retour de la guerre, Kamal était devenu un autre homme, alcoolique et violent. Mais cette épouse et mère de famille dévouée est-elle vraiment capable d'un tel crime ? Présumée coupable, Zeba est incarcérée dans la prison pour femmes de Chil Mahtab, laissant derrière elle ses quatre enfants. 

C'est à Yusuf, fraîchement revenu des États-Unis pour régler une dette symbolique envers son pays d'origine, que revient la défense de ce cas désespéré. Mais alors que son avocat l'exhorte à parler, Zeba garde obstinément le silence. Quel terrible secret cache-t-elle ? Qui cherche-t-elle à protéger en acceptant de jouer le rôle du suspect idéal ? Il faudra beaucoup de courage à Yusuf pour braver un système judiciaire corrompu et faire innocenter celle que tout le monde voit déjà pendue haut et court.

L'avis de Linagalatée :

En Afghanistan, les prisons pour femmes sont remplies de femmes, vieilles, jeunes, très jeunes. Elles y sont pour de très longues peines ou attendent leur exécution. Elles sont coupables de crimes, de tous les crimes, d’adultère avéré ou non, d’avoir été violées, d’aimer un garçon différent de celui que leur famille voudrait la voir épouser, et de meurtre.

Zeba est mère de quatre enfants, dont le dernier est encore un bébé, et l’ainé à peine un adolescent. Elle est accusée d’avoir tué son mari, Kamal, d’un coup de hache dans la tête, sans preuve, sans témoin. Elle a simplement été retrouvée près de son corps. A moitié étranglée sur place par le cousin de Kamal, elle n’a dû sa survie qu’à l’arrivée de la police sur les lieux. Mais à quoi bon intervenir maintenant, de toute façon c’est bien la mort qui l’attend.

Yusuf a fuit l’Afghanistan avec ses parents quand il était enfant. Ils ont eu l’immense chance de parvenir jusqu’aux Etats-Unis où il a pu faire ses études de droit, et où il est devenu avocat. Il décide de revenir quelques temps en Afghanistan, après une blessure sentimentale, désireux de faire profiter à son pays, des études qu’il a pu faire.

Il va se voir en charge du dossier de Zeba. Mais Zeba ne dit rien, elle a signé d’une empreinte digitale des aveux rédigés par les policiers. C’est sur ces bases que Yusuf va faire ses armes judiciaires sur le sol Afghan, ce sol qu’il a quitté depuis si longtemps et où rien n’a vraiment changé. La parole d’une femme compte pour une demi-parole d’homme, mais la parole de deux femmes ne vaudra jamais la valeur d’une parole d’homme. La route s’annonce longue, compliquée, semée d’embuches et la cause perdue d’avance.

Ce roman est très touchant, je suis passée par quantité de sentiments : la colère, l’impuissance, la tristesse, le chagrin, l’espoir, la surprise, la compassion, et tant d’autres.

Zeba, femme humiliée par son mari alcoolique et brutal, et mère dévouée à ses enfants, doit ressembler à toutes ces femmes afghanes, issues de petits villages poussiéreux et mariées de force, presque enfants, à des Kamal en puissance. Leur vie paraît presque meilleure en prison, quand elles n’attendent pas la mort. Elle est très attachante, Zeba, malgré son silence. Elle parle peu, même avec les autres détenues. Elle attend la mort.

Yusuf va tenter de la pousser dans ses retranchements pour la forcer à parler, mais elle reste muette. Même sa mère, une « sorcière » diront certains, va tenter de lui arracher quelques mots, alors qu’elles sont fâchées depuis plusieurs années. Et petit à petit Zeba parle, aux autres détenues tout d’abord, puis à sa mère et enfin à Yusuf, mais garde secrète la vérité sur la mort de Kamal.

Une femme forte, debout, fière, voilà qui est Zeba.

« Pourvu que la nuit s’achève » est le troisième roman de Nadia Hashimi. On ne peut s’empêcher de la comparer à Kaled Hosseini, car ils traitent tous les deux des destins de femmes afghanes. Les deux écritures sont cependant totalement différentes, et là où Hosseini est tout en poésie et douceur des mots, Hashimi, elle, est toute vérité, sans fard, sans masque, une écriture brute et sans compromis. Mais chacun à leur façon doit continuer d’écrire sur le destin de ces femmes, pour tenter de faire changer les choses, tenter de faire évoluer leur sort, ces femmes qui ne sont que des ombres aux yeux des hommes afghans, mais des déesses de courage et d’abnégation, aux nôtres.

Un roman magnifique, mais tellement injuste.

Posté par evenusia à 22:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

After All de Karina Halle

After all

Sortie VO le 7 juillet 2017

Résumé : Traduction Evenusia (on copie, on crédite svp ! )

Emmett Hill est le parfait gentleman. 

En tout cas c'est ce que sa chargée de relations publiques aimerait que le monde croit. 

Grand, beau, charmant, Emmett fait un retour de carrière remarqué avec son rôle de méchant dans une série TV populaire. Le seul problème c'est qu'Emmett a parcouru un long chemin depuis le "bon gars" qu'il avait l'habitude de jouer et son image de "garçon propre" s'est rapidement ternie, à cause des combats dans les bars, des nombreuses femmes et de son comportement de bad boy. Ajoutons qu'il ne lui reste que deux ans avant d'atteindre la quarantaine, il faut qu'il se resaisisse, et vite. 

Arrive Alyssa Martin.

A vingt-huit ans, Alyssa est fatiquée et prête pour un changement. Son travail en tant qu'office manager a atteint un point stagnant et peu motivant, alors que côté coeur c'est également le vide, toujours à la recherche de Mr Parfait dans cette ville remplie de Mr Imparfaits. 

Quand les chemins d'Emmett et Alyssa se croisent au mariage d'amis communs, leur alchimie est palpable, électrique et s'achève par une nuit torride. 

Ce qu'aucun des deux n'avait prévu, c'est que les médias aient vent de leur couple - et s'en délectent. 

Maintenant Emmett doit convaincre Alyssa de sortir avec lui pour le bien de son image. Ses jolies courbes, et son "côté normal" est le tiquet pour adoucir sa réputation, et lui il lui donnera en échange l'excitation et le changement qui manquent à sa vie. 

Leur seul problème c'est qu'en dehors du lit, ils passent leur temps à se disputer comme chien et chat. 

Et d'ailleurs vu que leur petit arrangement n'est qu'une façade, il n'y a aucune raison pour qu'ils se retrouvent au lit. 

N'est-ce pas ? 

Mon avis : 

Karina Halle a entamé cette nouvelle série, qui se déroule à Vancouver dans le milieu des studios de cinéma, avec des héros plus mûrs, frolant la quarantaine. Le premier tome, Before I ever met you, mettait en scène Will et Jacky, que nous retrouverons ici. Vous n'avez pas besoin de le lire pour comprendre cette histoire, car chaque tome est indépendant, mais évidemment vous risquez d'être spoilés sur le tome précédent. 

Emmett, le héros de ce tome, est le meilleur ami de Will et également garçon d'honneur à son mariage. Alyssa, elle, est une bonne amie de Jacky, et également sa demoiselle d'honneur. Emmett, après une enfance difficile, a démarré une carrière d'acteur, d'abord au théâtre à Londres, puis aux Etats Unis, où il a eu quelques rôles qui l'ont fait connaître. Après un passage difficile, il est de retour dans une série TV à succès, où il incarne un rôle de méchant, qui ne le satisfait pas. Ses déboires avec les journalistes qu'il agresse sans arrêt, et ses multiples succès avec les femmes, ne lui donnent pas une très bonne image auprès des fans. 

Alyssa mène une vie monotone et même si elle apprécie son travail au Studio de cinéma, elle aspire à faire autre chose de sa vie. Au cours du mariage de Will et Jacky, elle fait la connaissance d'Emmett. Il incarne l'acteur arrogant et sexy, dont l'image est sur tous les tabloïds et alors qu'elle s'efforce de le repousser au cours de la soirée, celui-ci se plait à la draguer ouvertement. Elle finit par céder à ses avances et le lendemain sa vie est bouleversée. 

L'histoire d'Emmett et Alyssa, si elle est très plaisante à suivre, m'a bien moins accrochée que celle de Will et Jacky dans le tome précédent. Le thème est plus classique et même s'il est très bien traité car l'auteure a beaucoup de talent, j'avoue que j'en attendais un peu plus. Emmett est un héros marqué par la dureté de son enfance mais qui n'en garde pas de séquelles. Son passé n'est pas connu du grand public et il s'efforce de le garder caché. Il préfère donner l'image d'un homme arrogant et pas forcément très agréable même si ce n'est pas ce qui plait au public. 

Quand les fans de la série découvrent les photos de lui avec Alyssa prises à ses dépens, ils adorent ce couple à l'aspect beaucoup plus normal. Loin des femmes minces et stéréotypées qu'ils fréquente habituellement, Alyssa est ronde est possède un côté plus naturel qui plait au public. 

Il lui propose de jouer le rôle de sa petite amie pendant une période suffisante à redorer son image. 

J'ai adoré Alyssa. Elle est pétillante et piquante et n'hésite pas à remettre Emmett à sa place. Celui-ci n'a pas la langue dans sa poche et n'hésite pas à lui dire tout ce qu'il pense. Il est en mode "langage sexy et cru" tout le temps, faisant des allusions grivoises à chaque fois qu'ils s'adresse à elle. Cela renforce encore un peu plus son côté superstar superficiel mais le rend totalement hot. 

Evidemment ce contrat va être le point de départ d'une histoire torride et le problème sera de démêler le vrai du faux. A quel moment s'arrête leur jeu d'acteurs et à quel moment démarre leur vraie histoire ? Ils vont tous deux être à tour de rôle sur ce fil du rasoir très mince entre mensonge et vérité. 

Une histoire sympathique, avec des héros sexy, qui se laisse lire avec plaisir mais qui ne laisse pas un souvenir inoubliable. 

Posté par evenusia à 07:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 juillet 2017

Above All #2 Résister de Battista Tarantini

Above All 2 Résister

Sortie VF le 5 juillet 2017

Présentation de l'éditeur : chez BMR

Parce qu’elle a accepté de relever le défi de ses supérieurs et de devenir pilote de chasse embarquée, Alexi a suivi un programme d’entraînement intensif. Avec sérieux et détermination, elle a su mener à bien sa formation en impressionnant tout l’équipage, et plus particulièrement Andreas van Allen, le tumultueux capitaine du navire, devenu son instructeur de vol, et surtout son amant…  Alors que leur relation prend de la vitesse, il devient de plus en plus difficile pour eux de faire la part des choses entre vie professionnelle et vie privée. Difficile aussi pour Alexi de se frayer un chemin au cœur du mystère qui entoure la vie d’Andreas. Lorsque le navire accoste à Hawaï pour une courte permission, une tornade de révélations souffle sur leur relation cachée, rendant plus précaire que jamais l’équilibre qui la maintenait à flot…

Mon avis : ******SPOILERS SUR LE TOME 1******

A la fin du tome précédent le ton est donné. Alexi et Andreas ont beau vouloir rester professionnels, l'attirance domine leurs moindres mouvements, et ils ne peuvent pas se tenir éloignés l'un de l'autre tres longtemps. Il suffit d'un regard, d'un geste, pour que tout bascule. Andreas a curieusement de plus en plus de mal à cacher le plaisir qu'il a à coucher avec Alexi. La passion qui les emporte est en passe de cèder à des élans de tendresse qu'ils ne sont pas prés à nommer. Ils ont encore beaucoup de choses à se dire, des secrets à se confier, un passé encore très présent qui les freine pour vivre pleinement leur histoire. 

Un arrêt à terre va chambouler notre couple et les rapprocher dangereusement, créant définitivement une brèche dans la carapace d' Andreas dans laquelle Alexi ne manquera pas de s'engouffrer. Mais Ganipy surveille Alexi et n'hésitera pas à la menacer de révéler sa relation avec un supérieur, de surplus marié.

Nous allons vivre des moments incroyables de passion, d'expériences inédites, qui les attendent ensemble. Ils vont voler ensemble et fusionner ainsi leur passion, alliant à la fois le physique et mental

« — Lex, je me demandais…
— Quoi ?
— Est-ce qu’on est en train de baiser, là ? chuchota-t-il, à bout de souffle.
Oh, Andreas
— Non… Non, je ne crois pas…
— D’accord… C’est bien ce qui me semblait… »

C'est un tome qui développe en profondeur leur relation. On apprend à mieux connaître Andreas dont la glace fond peu à peu. On apprend ses secrets. La vie confinée et effrénée sur le porte-avions va laisser place à quelques très jolis moments de calme extrêmement romantiques à terre.

On sent qu'Andreas à se laisser aller à vivre à fond cette relation. Par contre Alexi est totalement sous le charme. Elle a perçu les faiblesses sous l'épaisse carapace, et cela lui donne l'espoir de croire en leur couple, même s'il est encore trop tôt pour envisager un avenir. 

Les personnages qui gravitent autour du couple sont également très présents et leurs histoires sont complexeses et passionnantes à suivre. Tout ce petit groupe forme une grande famille, dont la loyauté n'est plus à prouver, et les moments de camaraderie un pur régal.

Voilà un second tome très différent du premier, qui approfondit les sentiments et la relation du couple. J'ai hâte de voir comment tout cela va se dénouer. C'est une saga addictive, extrêmement bien réussie et documentée, un véritable coup de coeur, que je vous recommande chaudement !!!

 


24 juillet 2017

Hollywood Dirt de Alessandra Torre

Hollywood dirt

Sortie VF le 14 septembre 2017

Sortie du film aux USA en septembre 2017. 

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Le superbe acteur Cole Masten divorce de sa femme, superstar elle aussi. Le mari parfait est maintenant le célibataire le plus sexy d'Hollywood qui se lâche dans des fêtes torrides. Un nouveau bad boy règne sur Los Angeles.

Summer Jenkins est une jolie jeune fille blonde aux yeux noisette qui vit dans un bled paumée de Georgie qui la rejette.

Et quand l'avion de Cole Masten atterrit sur l'aérodrome de campagne, tout le monde regarde déambuler cette star dans la ville et reste ébahi. Cole Masten vient visiter le lieu de son prochain tournage et amène Hollywood avec lui.

Et quand son chemin croise celui de Summer, elle saute sur l'occasion pour se faire embaucher.

Cole Masten est un sex-symbol et toutes les femmes craquent pour lui. Toutes les femmes sauf Summer qui n'aime pas son arrogance et sa manière de parler.

Mais là, il va être son patron pour les quatre prochains mois...

23 juillet 2017

Conquête de Elle Kennedy [Les Insurgés 1]

les insurgés 1 Elle Kennedy

Sortie VF le 14 septembre 2017

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu'elle ne veut même pas envisager. Elle s'enfuit et risque la mort pour cette désertion.

Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité.

Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n'est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter.

Elle découvre ce que c'est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien.

Elle découvre aussi les histoires terribles qu'ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille.

Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu'elle reste parmi eux ?

Posté par evenusia à 16:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juillet 2017

Wild Heart de Lily Haime

 Wild Heart

 

Sortie VF le 7 juillet 2017

Présentation de l'éditeur : chez Milady Romance, collection Slash

« Es-tu en colère Gabriel ? »

Cette question, le docteur Grant la lui a posée pendant trois ans, à chaque début de séance, durant toute sa détention au centre correctionnel de Red Wing. Quand Gabriel en sort, elle reste dans sa tête comme un disque rayé.
Bien sûr qu'il est en colère, il l'a toujours été et il l'était surtout au lycée, où il voyait Vicky, ce garçon un peu trop souriant, un peu trop heureux. Ce garçon aux habits colorés, aux yeux gris, et qui semblait le regarder différemment. Un jour, Gabriel l'a poussé un peu trop fort. L'instant d'après, Vicky gisait au bas d'un escalier, sa jambe brisée. Handicapé, à jamais... Depuis qu'il est sorti du centre correctionnel, Gabriel essaie de refaire sa vie. De travailler dans un garage. De renouer des liens avec sa soeur. Il écrit des lettres, aussi, des lettres d'excuse qu'il n'envoie jamais. Il se bat pour trouver un certain équilibre et contrôler cette rage qui le dévore... jusqu'au jour où, par hasard, sa route recroise celle de Vicky.

L'avis d'Izabulle:

Nous faisons la connaissance de Gabriel alors qu'il a 18 ans et qu'il est en pleine séance thérapeutique avec le psychologue d'une prison pour mineurs. Gabriel a passé 3 ans dans ce lieu et est sur le point de sortir. Les raisons de son incarcération le hantent. Il a poussé dans les escaliers de son lycée, Victor, surnommé Vicky, un jeune homosexuel qui lui tournait un peu trop autour. Vicky n'est pas mort, mais se retrouve avec une jambe handicapée à vie.

Si devant les autres Gabriel ne se défend pas de ce geste homophobe, à l'intérieur de lui un autre combat a lieu depuis 3 ans. Chaque soir, depuis l'accident, il écrit des lettres à Vicky mais qu'il n'envoie jamais, et dans lesquelles il s'excuse, dit ne pas avoir compris son geste. Il dit aussi que ce que représente Vicky le gène, le déstabilise, et qu'il le trouve beau...

Lily Haime nous livre avec Wild heart une magnifique histoire d'amour entre deux jeunes hommes qui ne se comprennent pas, sont radicalement différents, mais qui vont être irrémédiablement attirés l'un vers l'autre, malgré de nombreux obstacles entre eux. Je ne suis pas particulièrement adepte des romances M/M, mais lorsqu'il s'agit de Lily Haime, je sais que je peux m'y plonger les yeux fermés.

La magie de l'auteur a encore une fois frappé, avec cette écriture poétique, aérienne et sublime. Tout coule de source et les échanges entre les différents personnages sont éblouissants d'émotion.

Et puis l'auteur nous surprend en fin d'histoire, avec un retournement dramatique qui m'aura fait lâcher quelques larmes. La fin du livre est encore plus puissante et intense, l'auteur ne se contentant pas de l'acquis de cette belle histoire d'amour. Elle continue de malmener Gabriel et Vicky et ça en est tristement délicieux.

Ce livre confirme mon amour pour cette auteur éblouissante et c'est pour moi un très beau coup de cœur que la découverte de l'histoire de Gabriel et Vicky 💗💗💗

Posté par evenusia à 22:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'Enjeu de Angela Behelle

L'Enjeu Angela Behelle

Sortie VF le 30 août 2017

Présentation de l'éditeur : chez Pygmalion

« — Que diriez-vous d’aller prendre un verre ailleurs ? 

L’invitation est directe. M. Stirvin est un homme habitué à obtenir ce qu’il veut. Il ne doute pas de mon accord. Et il a raison. Je suis prête à le suivre pour trois raisons.

La première, c’est que je ne demande qu’à fuir cet endroit étouffant.

La deuxième, c’est que je me sens flattée d’être ainsi enlevée par cet homme superbe.

La troisième, c’est que Marine n’a pas tort. Presque trois ans passés le nez plongé dans le travail, ça mérite bien un peu de distraction.

J’ignore jusqu’où cette invitation va me mener, mais une si belle occasion ne se refuse pas. » 

Avocate, Emma Loudhéac, 28 ans, se rend à un vernissage dans la galerie de Marine, sa meilleure amie. Une seule chose est sûre : elle est loin d’imaginer la tournure que vont prendre les événements…

Posté par evenusia à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juillet 2017

Malcolm + 1 Tome 2 de Katy Evans [The Manwhore Series)

malcolm + 1

Sortie VF le 12 octobre 2017

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

****SPOILERS dans le résumé*****

Rachel avait l'intention de réveler au grand jour la personnalité sulfureuse de Malcolm Saint. 

Au lieu de ça, elle est tombée amoureuse de lui, et l'a trahi quand il a découvert ses véritables intentions : en apprendre le plus possible sur lui et publier un article révélant ses secrets. 

Alors qu'il ne faisait confiance qu'à lui-même, il est blessé par la seule personne qu'il a aimé, et décide de mettre un terme à leur relation. 

Mais c'est trop tard, Rachel l'aime et elle fera tout pour regagner sa confiance. 

La jeune femme se trouve face à un autre dilemme : alors qu'elle doit démissioner de Edge, le journal people pour lequel elle travaille en tant que journaliste, Malcolm lui propose un emploi dans son entreprise. Doit-elle saisir cette opportunité pour se rapprocher de lui ou refuser afin de conserver son intégrité et son indépendance ?